Le solaire : parcours historique d'une énergie non polluante

 

une question ?

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Vous pensez que l'énergie solaire est un concept moderne ? Détrompez-vous ! Vous serez peut-être étonnés d'apprendre qu'en 700 avant Jésus-Christ, la mythique flamme olympique était allumée par les Grecs par le biais d'un système très ingénieux de miroirs qui permettait de concentrer les précieux rayons du soleil à l'endroit désiré.

 

Mais c'est en 1839 qu'un scientifique français, Edmond Becquerel, découvrit un usage inédit du rayonnement solaire : la production d'électricité. C'est le fameux effet photovoltaïque, un phénomène physique spécifique à certains matériaux dit semi-conducteurs. Ces derniers ont en effet la capacité de produire de l'électricité en étant exposés à la lumière.

 

C'est ainsi que, plus d'un siècle plus tard, l'énergie solaire est devenue la principale source utilisée pour faire fonctionner les satellites grâce aux panneaux photovoltaïques dont ils sont recouverts. Pour être plus précis, c'est en fait au début des années 70 que l'utilisation de cette nouvelle source d'énergie a commencé à se démocratiser. En effet, après le choc pétrolier du début des années 70, le monde s'est activé afin de pouvoir trouver de nouveaux moyens pour produire de l'énergie. Le Dr Elliot Berman finira ainsi par inventer un nouveau procédé permettant de fabriquer une cellule solaire à moindre frais. Dans les années 80, les panneaux photovoltaïques commencent donc à se multiplier en tous lieux. Le photovoltaïque devient même un procédé utilisé pour alimenter le réseau en électricité même si le pourcentage d'énergie produite par le biais du soleil dans le monde reste faible. Aujourd'hui, le plus grand parc solaire au monde se situe en Inde et il parvient à produire plus de 650 mégawatts ce qui équivaut à la possibilité d'alimenter près de 150000 foyers. Pour imaginer à quoi ressemble une centrale photovoltaïque, sachez que celle-ci compte au total 2,5 millions de panneaux photovoltaïques qui s'étendent sur une superficie de 10 kilomètres carrés.

 

De nos jours, cette filière a bien entendu de plus en plus le vent en poupe. En effet, la guerre lancée aux énergies fossiles qui émettent une grande quantité de gaz à effet de serre offre un statut privilégié à celle produite par le soleil car elle a pour avantage d'être non polluante. Le défi de demain sera donc peut-être de faire fonctionner nombre de nos moyens de transport avec cette source non polluante. En effet, ceux-ci sont considérés comme la principale cause du réchauffement climatique à l'heure actuelle. Cependant, aujourd'hui, si l'on devait faire un état des lieux dans ce domaine, force serait de constater que beaucoup reste encore à faire. En effet, seuls quelques prototypes de voitures dont la batterie est alimentée par le biais du solaire existent mais ils n'offrent qu'un faible temps d'autonomie. Quant aux bateaux propulsés par des panneaux photovoltaïques, ils sont déjà utilisés depuis plus de vingt ans mais, en général, ils ne peuvent pas dépasser une vitesse de 20 km/h. Enfin, certains avions arrivent à voler plusieurs heures grâce à leurs capteurs photovoltaïques mais ce sont que des petits modèles pour le moment.

 

 

 

©Ce site est édité par Bornesolairepublique.fr - Merci à Hugo Lorenzo pour le design

bornesolairepublique@net-c.fr